Trouver l'inspiration pour sa composition musicale : 5 conseils

Trouver l'inspiration pour sa composition musicale

Tu as finalement trouvé le temps de t’installer devant ton DAW pour commencer un nouveau morceau ? Tu ouvres une ou deux pistes audio ou MIDI, tu commences à écrire, mais tu as du mal à trouver l’inspiration pour ta composition musicale.  Tu t’acharnes encore une heure, mais rien ne te vient. Aussi, tu préfères stopper net ta création et reprendre plus tard lorsque les idées surgiront à nouveau.

Pas de panique, tous les artistes connaissent régulièrement le syndrome de la page blanche. N’y vois pas un manque d’imagination ou de créativité de ta part. L’inventivité se construit. Elle se nourrit de nos activités quotidiennes et peut être très fluctuante. Elle dépend aussi de nos émotions et état d’esprit du moment. Voici quelques tips pour débloquer la situation et booster ton inspiration.

Pour contrer le risque de page blanche en MAO et production musicale, un principe simple s’applique : celui de trouver une idée de départ. Et pour y parvenir, nous avons besoin de nourrir notre imagination d’influences créatives extérieures. La répétition et le remodelage de ce qui existe déjà donnent lieu à la production de musiques plus intéressantes à l’écoute.

Les échanges entre artistes au sujet de leurs pratiques musicales permettent souvent de lever les blocages créatifs. Le manque de contacts a d’ailleurs provoqué l’angoisse de la panne d’inspiration chez de nombreux créateurs lors des derniers confinements.

Maintenant que tu as franchi le premier pas, voici comment avoir des idées plus plaisantes et accrocheuses à l’oreille.

#2 Trouver l'inspiration en écoutant de la musique, beaucoup de musique

 En tant que producteur et productrice, musicienne ou musicien, la musique a une place centrale dans nos affects et dans nos vies. Pourtant, le travail, les impératifs du quotidien nous en éloignent souvent.

Et c’est bien dommage, car il s’agit là du meilleur carburant pour notre propre créativité ! Pour trouver l’inspiration, il faut pouvoir vivre des plaisirs auditifs aussi intenses que ceux qui ont fait naître notre vocation.

Cela permet de redonner du sens à notre pratique de la MAO : on fait de la musique pour (se) faire plaisir. Alors écoute autant de compositions musicales que possible et les idées viendront d’elles-mêmes.

S'inspirer des idées des autres

En effet, se nourrir de créations musicales est un excellent moyen de :

  • trouver une idée d’arrangement, un mélange de style musical ou d’instruments ;
  • utiliser un acapella particulier, une suite d’accords ou une voix samplée ;
  • découvrir un concept autre qui s’applique directement à la composition par ordinateur.

Sans copier l’idée déjà appliquée dans le track de référence, tu peux tout à fait la remodeler afin de l’utiliser dans l‘élaboration de ton propre morceau. Il n’est d’ailleurs pas du tout obligatoire d’écouter des musiques du style musical que tu produis. Beaucoup d’idées originales sont utilisées ailleurs et restent transposables dans ton travail de composition et d’arrangement.

Affiner son oreille pour améliorer ses compositions de MAO

Enfin, l’écoute de musique permet de calibrer ton oreille en termes :

  • de niveaux de volumes ;
  • d’équilibre des dynamiques (de la différence entre les sons les plus et moins forts) ;
  • des réglages de compression ;
  • de la gestion de la stéréo ;
  • bref, de tous les éléments qui correspondent aux normes de mixage.

Alors n’oublie pas, dès que tu en as l’occasion, ressors ta playlist préférée ou prends le temps de découvrir de nouveaux morceaux. C’est un vrai carburant pour trouver l’inspiration en création musicale !

#3 Travailler des questions techniques liées à la MAO et la production musicale

En développant nos connaissances en MAO, nous devenons des créateurs et créatrices «couteau-suisse», à la fois :

✔️ producteur.rice,
✔️arrangeur.se,
✔️compositeur.rice,
✔️ technicien.ne son,
✔️sound designer,
✔️ingénieur.e du son…

Autant de métiers dont les savoir- faire sont immenses ! 

Alors pourquoi ne pas t’améliorer dans l’un d’entre eux ou combler tes lacunes en production musicale ? Pourquoi ne pas apprendre à :

  • jouer du piano ;
  • composer par le son à l’image ;
  • te servir d’un nouveau synthé ;
  • faire toi-même tes masterings (sans preset sur Ozone !) ;
  • en apprendre plus sur les phénomènes acoustiques pour améliorer ton home-studio ;
  • etc.

Les possibilités sont infinies. Et avec un peu de temps et de discipline, tes tracks en ressortiront gagnantes.

En effet, une pratique musicale annexe permet de faire un pas de côté et de regarder sa musique sous un nouveau jour. Par exemple :

  • comprendre les lacunes de tes tracks au mastering permettra de t’améliorer à la composition et au mixage ;
  • apprendre à improviser au piano développera ta créativité et ta capacité à créer des mélodies et des thèmes originaux et efficaces… 

Les exemples sont nombreux ! Lors de ces exercices, de nombreuses idées apparaissent d’elles-mêmes, comme par magie : alors à ton carnet de notes ! Ces ébauches créatives te seront très utiles lorsque tu seras en manque d’inspiration. Et puis, je ne sais pas pour toi, mais savoir que je pourrais apprendre chaque jour de nouvelles techniques et savoir-faire renforce mon amour pour la musique ! Pas toi? 

 Si tu veux travailler des questions techniques et passer un niveau, je propose des cours personnalisés de MAO et un suivi individuel. Tu peux me contacter ici pour qu’on en parle.se

#4 Jouer avec les presets des synthés ou des effets pour trouver des idées de composition

 Voilà un moyen bien plus rapide que le précédent. Ouvre l’un de tes synthés ou sampleurs (comme Kontakt ou Decent Sampler…). Trouver l’arpège tonitruant ou la bassline percutante qu’il te faut est un remède plus qu’efficace pour lutter contre la page blanche.

Tu culpabilises de ne pas l’avoir créé toi-même? Pas de panique : observe tes tracks. Tu utilises probablement bon nombre d’éléments déjà édités comme des samples de batterie ou des presets de compresseur sans te poser de questions. 

En plus, les auditeurs et auditrices qui profiteront de ta musique se fichent probablement de savoir que le preset de ton lead est le numéro 83 de Sylenth…. L’essentiel reste de savoir si ton morceau est plaisant et efficace. Et ne t’inquiète pas, le reste du travail à effectuer pour finir le track est tellement important qu’il devrait être à lui seul un remède contre la culpabilité! Alors n’hésite plus!

⚠️ Attention tout de même…
Fouiller une liste de presets dans un synthé ou un sampleur pendant plusieurs dizaines de minutes devrait définitivement te passer l’envie de composer pour aujourd’hui, alors attention au temps passé à chercher : tout est une question de mesure

#5 Tester de nouveaux outils de production musicale pour éveiller sa créativité

Ceci est une extension de la suggestion précédente. Sans défendre la course au dernier plugin fancy (bien au contraire !) je dois bien admettre que notre circuit de la récompense a un gros poids dans notre prise de décision. Ainsi, tester la démo d’un nouveau synthé ou un compresseur vintage renommé offre parfois un bon coup de fouet à la motivation de composer

Par contre attention ! Une fois le plugin installé et ouvert une première fois, l’excitation retombe très vite. Il n’est là qu’un moyen comme un autre de renouer avec le plaisir de faire de la musique et de créer l’étincelle qui te permettra de produire un nouveau morceau. Au fond, c’est bien là le but recherché, non?

 ➡️En résumé : 

Le syndrome de la page blanche n’est pas une fatalité, bien au contraire. Il demande une petite gymnastique cérébrale, c’est vrai. Cela implique de sortir de sa zone de confort et de ses habitudes de composition musicale. De légers stimuli comme l’écoute d’une musique, une nouvelle progression d’accords, un nouveau synthé ou un beau preset vont déclencher l’inspiration et le plaisir de produire de la musique. Ces astuces t’offriront même des idées que tu n’aurais pas soupçonnées. À toi de les saisir et de les modeler pour te relancer dans la production musicale !

 Et toi, quelles sont tes techniques pour trouver l’inspiration pour ta composition musicale ? Dis-nous tout dans les commentaires !

Bonne inspiration !

Besoin d'infos sur la MAO ?

Parlez-en avec vos amis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page